0

 Read in English  Read in Japanese  Read in Spanish

  • 1 200 délégués de 52 pays participent à la Conférence mondiale sur l'innocuité alimentaire de 2018 à Tokyo du 5 au 8 mars, organisée par l'Initiative mondiale de la sécurité alimentaire (GFSI).
  • La conférence de presse de cette année s'est particulièrement attachée à l'importance du partenariat public-privé (PPP).
  • Une série d'annonces fondamentales établissent le calendrier pour l'année à venir en termes de sécurité sanitaire des aliments

TOKYO, March 6, 2018 /PRNewswire/ - La Conférence mondiale sur l'innocuité alimentaire, événement le plus important de l'année en matière de sécurité des aliments, a commencé hier à Tokyo au Japon. Sous l'égide de l'Initiative mondiale de la sécurité alimentaire (GFSI), cet événement a rassemblé 1 200 délégués de l'industrie alimentaire venus de 52 pays pour discuter des questions et tendances les plus importantes concernant la sécurité des aliments. Immédiatement avant l'ouverture de l'assemblée plénière, la conférence de presse qui s'est tenue cette année a eu pour sujet principal les partenariats entre le secteur public et le secteur privé. Les annonces illustrent comment la GFSI a joué un rôle déterminant afin d'encourager davantage de collaboration entre organismes gouvernementaux de réglementation et secteur privé et faire progresser la sécurité des aliments et l'amélioration universelle de l'existence des consommateurs.

Collaboration avec les pouvoirs publics

Les partenariats public-privé (PPP) ont été au cœur de la conférence de presse de cette année, tenue juste après la troisième édition de la réunion G2B ('governement to business', du gouvernement à l'entreprise). Cela aura été l'occasion pour des personnalités du monde entier de se rassembler pour explorer les toutes dernières opportunités de collaboration entre secteur public et secteur privé sur la sécurité des aliments. 40 organisations représentant 25 pays et cinq organisations intergouvernementales ont rejoint le conseil d'administration de la GFSI à la réunion du G2B de cette année. Paul Mayers, vice-président de l'Agence canadienne de l'inspection alimentaire du Canada,  Mika Yokota, directeur du Food Industrial Corporate Affairs Office of the Food Industry Affairs Bureau (Bureau des affaires des entreprises alimentaires au service des affaires de l'industrie alimentaire) ainsi que Mike Robach, président du conseil d'administration de la GFSI, ont présidé la réunion.

La conférence de presse a vu l'annonce de nouveaux partenariats permettant aux secteurs public et privé de diriger des approches opérationnelles vers une culture de la sécurité des aliments et d'étoffer une capacité reposant sur le Programme des marchés mondiaux de la GFSI de la GFSI, constituant un cadre favorable à la mise en œuvre de systèmes solides de sécurité des aliments dans les marchés en développement.

Aider l'industrie à mettre en œuvre des systèmes de sécurité des aliments

La GFSI s'est engagée à soutenir l'avancement de la sécurité sanitaire des aliments dans les économies en développement. La conférence de presse de la GFSI a mis cette année l'accent sur une série de communiqués se rattachant à la fourniture de mesures d'incitation financière pour les petites et moyennes entreprises de biens de grande consommation (PGC) dans les régions en développement. Elle a également souligné des déclarations sur de nouvelles directives couvrant l'application de processus solides pour la sécurité et la qualité des aliments, plus particulièrement en ce qui concerne les audits de parties tierces.

Mike Robach, président du conseil d'administration de la GFSI et vice-président de la sécurité des aliments, de la qualité et des questions réglementaires chez Cargill, a déclaré : « La Conférence mondiale sur l'innocuité alimentaire de cette année marque un tournant pour le renforcement des relations entre gouvernement et secteur privé. En tant que président du conseil de la GFSI, c'est avec fierté que je vois grandir le dialogue que dirige la GFSI. Ce genre de collaboration entre le secteur public et le secteur privé est sans précédent. Il y a dix ans, ceci aurait été pratiquement impensable, mais le soutien que nous voyons aujourd'hui autour du monde est le signal d'un immense changement positif. »

Lire la suite de ces communiqués sur mygfsi.com :

Global Food Safety Conference 2018: Governments and Businesses Meet to Form Partnerships on Advancing International Food Safety (Conférence mondiale sur l'innocuité alimentaire : gouvernements et entreprises se rencontrent afin de créer des partenariats faisant progresser la sécurité alimentaire internationale)

Global Food Safety Initiative (GFSI) Signs Partnership with Chilean Food Safety and Quality Agency (La GFSI signe un partenariat avec l'ACHIPA, Agence chilienne sur la sécurité et la qualité des aliments)

Global Food Safety Initiative (GFSI) Announces Global Partnership with International Finance Corporation (La GFSI fait part d'un partenariat mondial avec la Société financière internationale)

GFSI Unveils its New Benchmarking Requirements, Strengthening FMCG Supply Chains (La GFSI dévoile ses nouvelles exigences de base visant à renforcer les chaînes d'approvisionnement de PGC)

-- FIN --

Voir la Conférence de press

Contact de presse: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. 

See where GFSI is being represented

Access
GFSI Around the World

Looking for documents & information on GFSI?

Download
Visit the GFSI Information Kit

 See the Latest GFSI Videos

Watch this video
Access GFSI videos